Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Découvrir et re-découvrir les Traboules

Sorties événements 21/11/2018

Par ces temps pluvieux et brouillasseux, une balade presque au sec pour (re)découvrir ces passages entre rues et maisons. Compter 1h30 à 2 heures de balade, et plus si le cœur vous en dit. 

Les traboules, du latin trans-ambulare, passer à travers, sont une particularité lyonnaise spécifique au quartier St Jean – les plus anciennes- et à la Croix Rousse.

Au moyen âge, la ville s’étend sur les bords de Saône, au pied de Fourvière et les constructions suivent  logiquement le cours d’eau, utilisé comme voie de circulation et de commerce. Il n’existe pas de plan d’urbanisme, l’ajout de nouvelles constructions n’a pas prévu les rues et pour les maisons qui se trouvent derrière une première ou deuxième ligne, la solution est vite trouvée : passer à travers.

Les rues sont encombrées avec charrettes et étals des commerçants, pas propres avec un caniveau central , les passages d’une rue à l’autre par les cours des maisons sont pratiques. Plus discrets aussi entre les maisons des notables, à la Renaissance. A Lyon aux 15e et 16, se tient une des plus grandes foires d’Europe et il est bon de se tenir à l’écart du passage et du vacarme ambiant, « entre-soi ».

A la Croix Rousse, quartier ouvrier qui se développe sur les pentes avec l’essor de l’industrie, on garde l’habitude de passer par les maisons pour s’économiser de grands détours, pour aller au plus court.

carte By Flappiefh , CC BY-SA 4.0

Visiter les Traboules

Grâce à une convention entre la ville qui participe à l’entretien et les propriétaires, les traboules sont ouvertes de 7h à 19h et peuvent se visiter avec discrétion pour respecter l’intimité des lieux d’habitation. Un truc : appuyez sur le 0 ou sur le bouton service central de l’interphone ou du digicode ; mais si c’est fermé fermé, n’insistez pas et ne dérangez pas les occupants.

Dans le Vieux Lyon, des trésors de l’architecture renaissance, sur les pentes de la Croix Rousse, un habitat ouvrier plus modeste.

Les traboules du Vieux-Lyon

Dans le Vieux-Lyon, donc, la rue Saint-Jean, la rue du Boeuf, la rue Juiverie et la rue des Trois Maries sont les plus typiques :

  • 37 rue Saint-Jean : Maison du Chamarier (cour)

Maison particulière magnifique, entre gothique et renaissance ; le puits est attribué à l’architecte Philibert Delorme. La pâtisserie “À la Marquise” est à l’angle.

  • 54 rue Saint-Jean / 27 rue du Boeuf : « La grande traboule »

La plus connue et la plus longue, elle passe sous 4 immeubles et traverse 4 cours.

  • 22 Rue du Bœuf, la Tour Rose bien sûr !

Cette Maison du Crible, nom donné à l’époque au receveur général des finances du roi est le symbole d’une architecture qui affiche son rang social à l’écart de la foule.

Le projet Food traboule se concrétisera début 2019,  réunissant 12 chefs de talent en un food court sur 3 étages. Le principe : des comptoirs où les chefs cuisineront devant les clients, on commande à l’un ou à l’autre et on se retrouve dans les espaces communs pour savourer entre amis dans ce lieux splendide.

  • Au 31 rue du Bœuf, il faut passer la cour carrée bien fleurie au printemps et, descendre un petit escalier pour accéder à la partie de la cour qui date des 15ème et 16ème siècles, on ressort par le 10 ou le 14 rue de la Bombarde.

Vous êtes à côté de la Place de la Basoche (nom des jeunes juristes) et sa célèbre Maison des Avocats aux galeries splendides, qui abrite le Musée de la Miniature et du Cinéma.

Photo By Chris 73 CC BY-SA 3.0

  • 27 rue Saint-Jean / 6 rue des Trois Maries (traboule)

Une petite traboule d’une luminosité et d’une délicatesse incroyable. La cage d’escalier très ouverte et la petite tour d’angle en font un lieu unique. Et qui sent la brioche, Pralus est dans l’immeuble ! 

  • 18 rue Saint-Jean (cour)

Magnifique cour avec de très jolis balcons, bien mise en valeur par les habitants.

  • Au 28 rue Saint Jean, on ne traboule pas, mais la cour est superbe : deux tours se font face avec leurs galeries et croisées d’ogive
  •  
  • 2 place du Gouvernement (traboule)

L’hôtel du Gouvernement, les représentants du Roi, fut aussi une auberge puis un relais de poste. Une cour absolument fabuleuse avec son puits, sa coquille, la lumière, les voutes d’ogive et la main courante incrustée sur l’escalier. On sort au 10 quai Romain Rolland. Et si vous entrez au 17 quai Romain Rolland, vous traboulez jusqu’à la rue des Trois Maries

  • 1 place du Petit Collège : le Musée Gadagne (cour)

On peut entrer dans la cour du musée pour admirer cette très grande et belle cour sans visiter le musée. Ou monter par l’ascenseur  jusqu’au café et savourer une petite pause dans le jardin.

  • 10 rue Lainerie (cour)

L’un des plus beaux escaliers de Lyon. À ne pas manquer !

la Maison Bullioud

Maison Bullioud Photo GO69 CC BY-SA 3.0

  • 10 rue Juiverie (cour)

Magnifique cour dans cette rue Juiverie qui compte les plus beaux immeubles et cours Renaissance.

  • 8 rue Juiverie (cour)

La maison abrite la très belle galerie construite pour réunir les 2 maisons ; œuvre de l’architecte Philibert Delorme au retour d’Italie en 1536, pour Antoine Bullioud et son épouse Marguerite Debourg. À ne pas manquer !

  • 4, 6 rue Juiverie (cour)

L’hôtel Paterin, dit “Maison Henri IV” (son buste est dans la cour), une magnifique maison avec une grande façade longeant la cage d’escalier et ouverte sur l’extérieur. Le plus grand silence est de mise si vous voulez la voir, elle est hors convention ;  accès le matin seulement.

  • 23 rue Juiverie (cour)

La Maison Dugas dite « Maison aux lions » est une des plus belles, au style florentin ornée de têtes de lion, d’où son nom. Large façade du XVIIe siècle, cinq niveaux avec une tour, arcs et fenêtres à meneaux… Un escalier à la française et un puits à double accès dans la cour.

 

Les traboules à la Croix-Rousse

Romainbehar [CC0]

Les traboules de la Croix-Rousse sont très différentes de celles du Vieux-Lyon.

Si ce dernier était un luxueux quartier de marchands et riches banquiers à la Renaissance, les pentes de la Croix-Rousse ont surtout accueilli les canuts, ouvriers tisseurs de soie et des immeubles aux budgets modestes.

Les véritables traboules, traversantes, sont plus nombreuses dans la Croix-Rousse, vous pouvez dévaler toutes les pentes, tout droit par les traboules.

Cour des Voraces

PhotoBy Blaise LAUSTRIAT, CC BY-SA 2.5

Quelques adresses pour descendre du haut en bas de la colline !

  • 29 rue Imbert Colomès / 9 place Colbert / 14 montée Saint-Sébastien (Traboules des Voraces)
  • 20 rue Imbert Colomès / 55 rue des Tables Claudiennes
  • 30 rue Burdeau / 19 rue Leynaud (Passage Thiaffait)
  • 6 rue Leynaud / 3-5 rue des Capucins
  • 6 rue des Capucins / 1 rue Sainte-Marie des Terreaux
  • 118 montée de la Grande Côte / 7 rue Terme
  • 8 petite rue des Feuillants / 19 place Tolozan

 

Merci à Clémence pour cet article que j’ai un peu remanié et complété.

Si vous voulez plus que traverser, si vous cherchez un véritable voyage dans le temps, Cybèle propose des visites contées et visites théâtralisées dans les traboules du Vieux-Lyon et de la Croix-Rousse !

Profitez de ces belles balades, allez y à plusieurs en annonçant sur le site 😉

 

Crédits photo :

  • Vue intérieure Photo By Matt Neale, CC BY-SA 2.0 https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12655982 
  • Carte By Flappiefh , CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=42911250
  • Trois Maries Photo By Chris 73  CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=642495 
  • Maison Bullioud Photo GO69 CC BY-SA 3.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0 
  • Cour des Voraces By Blaise LAUSTRIAT, CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2026092
  • En direction de la traboule des Voraces Romainbehar [CC0], from Wikimedia Commons

   

53 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Laisser une réponse

Il faut être connecté sur son identifiant pour poster un commentaire. Un commentaire ici sera public, un commentaire dans l'onglet contact sera privé.

  • à Segway place Bellecour

    J’ai testé pour vous… le Segway

    par sur 14/09/2018 - 0 Commentaires

    Je les voyais passer au Parc de la Tête d’Or (la police du parc avait été parmi les premiers à l’utiliser), sur les berges du Rhône… et j’avais bien envie d’essayer, quoique un peu sceptique quant à mon équilibre sur cet engin-là. 🤔 Donc rendez-vous pour une balade urbaine à « gyropode » (Segway est une marque). Nous sommes […]

  • ruban rose sur la poitrine

    Quelle activité physique après un cancer du sein ?

    par sur 01/10/2018 - 0 Commentaires

    L’activité physique permet de diminuer le risque de développer un cancer. Les études ont également montré que l’activité physique a un effet bénéfique sur les personnes atteintes de cancer. Les données les plus probantes concernent le cancer du sein chez la femme.   Facteurs de risque  et Prévention Les deux premiers facteurs de risque évitables […]

  • l'affiche

    Et ce mois de Novembre, on fait quoi ?

    par sur 31/10/2018 - 0 Commentaires

     Bon c’est vrai avec le froid on aurait un peu tendance à hiberner, à rester confortablement sous la couette avec un bon bouquin, pourquoi pas. Oui mais bon, si on se secouait un peu ! pour sortir et profiter des heures lumineuses de la journée en se baladant ensemble en extérieur. Des ateliers Lyon Nature superbes […]

  • genou douloureux

    Activités, Sport et Arthrose

    par sur 24/09/2018 - 0 Commentaires

    Qu’est-ce que l’arthrose ? L’OMS définit l’arthrose comme la résultante de phénomènes mécaniques et biologiques qui déstabilisent l’équilibre entre la synthèse et la dégradation du cartilage et de l’os sous-chondral. C’est une maladie chronique dégénérative et non un effet normal du vieillissement, 2/3 des cas apparaissant avant 65 ans. Le principal signe est la douleur […]

  • chat jouant avec les boules du sapin

    Et en décembre on fait quoi à part les cadeaux, les repas…

    par sur 01/12/2018 - 0 Commentaires

    Oui, bien sûr, décembre c’est les fêtes, la magie de Noël ! La préparation des cadeaux, les repas, la famille, le qui vient à la maison et qui ne veut pas voir qui… Si on échappait un peu à la folie des magasins et des préparatifs, voici quelques idées de visites et sorties. A proposer et […]

Articles récents

  • ce lundi, la conférence Oser et accepter...

    par sur il y a 13 heures - 0 commentaire

    « Suivez votre boussole intérieure, s’il y a de la joie, vous êtes au bon endroit ! » Ce lundi 10 décembre, Marina Martin praticienne en Hypnose, PNL et DNR intervenait sur l’apport des Thérapies Brèves dans les transitions de vie, pour accepter et oser le changement. Merci à la mairie du 6e qui nous accueillait dans […]

  • chat jouant avec les boules du sapin

    Et en décembre on fait quoi à part les c...

    par sur 01/12/2018 - 0 commentaire

    Oui, bien sûr, décembre c’est les fêtes, la magie de Noël ! La préparation des cadeaux, les repas, la famille, le qui vient à la maison et qui ne veut pas voir qui… Si on échappait un peu à la folie des magasins et des préparatifs, voici quelques idées de visites et sorties. A proposer et […]

  • Découvrir et re-découvrir les Traboules

    par sur 21/11/2018 - 0 commentaire

    Par ces temps pluvieux et brouillasseux, une balade presque au sec pour (re)découvrir ces passages entre rues et maisons. Compter 1h30 à 2 heures de balade, et plus si le cœur vous en dit.  Les traboules, du latin trans-ambulare, passer à travers, sont une particularité lyonnaise spécifique au quartier St Jean – les plus anciennes- […]

Suivez notre page Facebook